Copier pour montrer, connaître avant de copier. Entre recherche et médiation, le fac-similé d'art préhistorique | Grotte Chauvet-Pont d'Arc

Copier pour montrer, connaître avant de copier. Entre recherche et médiation, le fac-similé d'art préhistorique

Résumé

La fragilité de l’art des cavernes de la Préhistoire conduit inexorablement à la réduction du nombre de visiteurs, voire à la fermeture des grottes. Le fac-similé est un moyen simple, accessible à tous, pour faire connaître des œuvres dont le public ne connaîtra jamais la version "originale". La qualité des fac-similés d’art préhistorique est d’autant plus grande qu ‘elle est alimentée par les données issues de la recherche ; à son tour, la recherche peut trouver dans les fac-similés l ‘opportunité de vérifier en grandeur réelle des hypothèses ou des modèles. Sans prétendre à l’universalité, l’article propose de traiter certains aspects de cet échange à travers deux cas très différents choisis dans la grotte Chauvet-Pont-d’Arc et dans celle de Marsoulas (Haute-Garonne).

Publication
Collection EDYTEM. Cahiers de géographie
Gilles Tosello
Gilles Tosello
Préhistorien
Carole Fritz
Carole Fritz
Archaeologist

Research Team Leader

Sur le même sujet