Les dessins noirs de la grotte Chauvet-Pont-d'Arc : essai sur leur originalité dans le site et leur place dans l'art qurignacien | Grotte Chauvet-Pont d'Arc

Les dessins noirs de la grotte Chauvet-Pont-d'Arc : essai sur leur originalité dans le site et leur place dans l'art qurignacien

Résumé

Les dessins noirs de la grotte Chauvet sont à l’origine de sa notoriété. Les monumentales compositions ont frappé les esprits, du public comme des spécialistes. Situé à plus de 190 m de l’entrée actuelle, le secteur des Chevaux est l’un des rares ensembles de figures noires qui fut accessible rapidement pour étude. Cette zone regroupe, sur une quinzaine de mètres de paroi, un condensé du bestiaire que l’on peut rencontrer dans la seconde partie de la grotte (chevaux, rhinocéros, lions, bien sûr, mais aussi des espèces plus rares telles l’Aurochs, le Renne, le Cerf, le Bison et le Bouquetin). L’étude des cinq panneaux constituant ce secteur riche et complexe est assez avancée pour proposer un premier bilan, en précisant les techniques d’exécution et en esquissant le répertoire formel ; enfin, nous tenterons de les replacer dans un contexte culturel plus large pour tenter de comprendre dans quelle mesure ces dessins ont changé notre conception de l’art aurignacien.

Publication
Bulletin de la Société préhistorique française
Gilles Tosello
Gilles Tosello
Préhistorien
Carole Fritz
Carole Fritz
Archaeologist

Research Team Leader

Sur le même sujet