Ichnologie générale de la grotte Chauvet | Grotte Chauvet-Pont d'Arc

Ichnologie générale de la grotte Chauvet

Résumé

L’ichnologie, discipline réactualisée dès 1971 par le dr Léon Pales, offre un intéressant éclairage à l’étude globale de la cavité. L’étude des empreintes et traces laissées par les animaux et les hommes lors de leurs différentes incursions établit le cadre des circulations et leur succession ou intrications. Elle pose aussi la question de la structuration de la cavité et de l’appréhension de l’espace par les hommes. Les traces animales observées jusqu’à présent sont le fait de canidés, d’ours mais aussi d’un bouquetin. Elles nous renseignent sur les espèces potentiellement présentes au cours des temps pour les ours et les canidés et soulèvent le problème de la présence des capridés au plus profond de la cavité. Le travail conduit jusqu ‘ici offre déjà une moisson importante de documents, mais pour des raisons conservatoires, il a été restreint par l’accès à certaines portions de sols ; complétée par les aménagements futurs et confrontée aux autres disciplines, l’étude ichnologique apportera sa contribution à la compréhension de l’ensemble du site.

Publication
Bulletin de la Société préhistorique française

Sur le même sujet