Les feux de la grotte Chauvet-Pont d'Arc : Approches expérimentales | Grotte Chauvet-Pont d'Arc

Les feux de la grotte Chauvet-Pont d'Arc : Approches expérimentales

Résumé

Depuis sa découverte en 1994, la grotte Chauvet-Pont d’Arc fait l’objet d’études portant sur les dispositifs pariétaux, la spéléogenèse, les spéléothèmes ainsi que sur la taphonomie des sols et des parois. Sur ces dernières, un faciès de thermo-altération a été identifié, se présentant sous la forme de colorations grise et rose de la paroi, mais aussi d’un écaillement de la roche et d’un dépôt de suies. Deux programmes de recherche récents ont permis d’acquérir des données pour préciser les conditions de réalisation et la fonction des feux, à partir d’expérimentations en milieu confiné, d’essais en laboratoire et d’analyses de la roche avant et après transformation.

Publication
Ardèche Archéologie
Catherine Ferrier
Catherine Ferrier
Géologue

Responsable de l’étude des sols

Évelyne Debard
Évelyne Debard
Géologue
Jean-Claude Leblanc
Jean-Claude Leblanc
Archéologue
Isabelle Théry-Parisot
Isabelle Théry-Parisot
Anthracologue

Sur le même sujet